Archives May 2019

Aujourd’hui c’est Hedy Lamarr qui est à l’honneur pour notre dernier portrait de femmes brillantes en informatique (pour cette année au moins!), les inscriptions pour les stages d'août fermeront le 15 juin.

Souvent connue comme une star de l'écran des années 1920, Hedy Lamarr a su montrer qu’elle était plus qu’un joli visage. Elle joua un rôle majeur dans l’invention de la technologie à spectre étalé; plus particulièrement en conceptualisant l'idée de saut de fréquence, une méthode de partage de signaux radio depuis différents canaux de fréquence.

On vous présente aujourd’hui une autre femme qui s’est illustrée brillamment dans l’informatique, Margaret Hamilton, sans qui l’alunissage n’aurait jamais été possible.

Margaret H. Hamilton est une ingénieure informaticienne qui contribua aux efforts de la NASA pour faire atterrir (ou plutôt alunir) des humains sur la Lune dans les années 1960 et 1970. Elle reçut pour son travail la médaille présidentielle de la la Liberté en 2016.

Après Ada Lovelace la semaine dernière, on continue notre série de portraits de femmes qui ont brillé en informatique, avec Grace Hopper, au moins aussi connue et importante.

Surnommée la Reine du Logiciel par certains et la Grand-Mère COBOL par d’autres, l’Amiral de la Navy Grace Hopper a aidé à mettre au point certains des premiers langages de programmation proches de la langue anglaise ! Elle conçoit le premier compilateur en 1951 et participe ensuite à la création du langage COBOL en 1959, lui-même basé sur le FLOW-MATIC qu’elle avait créé plus tôt.

Daily archives

Archives