Girls Can Code! computer science summer camps for girls under 18.

In Middle or High school? Apply for the Girls Can Code summer camps! Registration is free.

Free summer camp organized by student volunteers!

Summer camps for beginners, no prerequisites.

Finish by creating your very own project.


Up-comming summer camps

EPITA Paris, the week of Aug. 26, 2019
ENS Lyon, the week of Aug. 26, 2019
EPITA Paris, the week of July 8, 2019

Sign in

Sponsors

Latest news

Femmes en informatique #3 : Grace Hopper

Grace Hopper

Après Ada Lovelace la semaine dernière, on continue notre série de portraits de femmes qui ont brillé en informatique, avec Grace Hopper, au moins aussi connue et importante :

Surnommée la Reine du Logiciel par certains et la Grand-Mère COBOL par d’autres, l’Amiral de la Navy Grace Hopper a aidé à mettre au point certains des premiers langages de programmation proches de la langue anglaise ! Elle conçoit le premier compilateur en 1951 et participe ensuite à la création du langage COBOL en 1959, lui-même basé sur le FLOW-MATIC qu’elle avait créé plus tôt.

Avant l’invention de ces langages informatiques basés sur nos propres langages, les ordinateurs ne communiquaient qu’avec des 0 et des 1, incompréhensibles pour les humains. Grace Hopper était convaincue que s’il était possible de programmer dans un langage proche de celui de l’Homme, alors il y aurait davantage de programmeurs. Elle avait raison !

Alors que le COBOL n’est plus la pointe de la technologie aujourd’hui, il reste très utilisé par beaucoup. En effet, en 2012, selon un sondage du magazine Computerworld, 53% des entreprises participantes auraient répondu toujours utiliser le COBOL pour construire de nouvelles applications de gestion.

La description de son parcours est une traduction de son portrait dans cet article.

Envie de marcher dans ses pas ? les inscriptions pour Girls Can Code! 2019 sont encore ouvertes !

Femmes en informatique #2 : Ada Lovelace

Ada Lovelace

On continue notre série de portraits de femmes qui ont brillé en informatique, avec Ada Lovelace, une des plus connues :

Ada Lovelace développa un algorithme destiné à être appliqué par un ordinateur qui n'existait pas encore ! Certains la considère pour cela comme la toute première programmeuse. Née dans une famille de la noblesse anglaise en 1815, Ada Lovelace se vit confier par Charles Babbage en 1843 la mission de documenter son “ordinateur” (prénommé la machine analytique), qui ne sera jamais construite en entier. La machine avait été pensée pour compter les nombres de Bernoulli, mais Babbage ne trouva jamais les financements nécessaires pour faire construire sa machine.

Ada Lovelace a su voir le potentiel des ordinateurs au delà des simples calculs mathématiques. Pour faire honneur à sa mémoire, le Ministère de la Défense américain a choisi de nommer le langage de sa création Ada.

La description de son parcours est une traduction de son portrait dans cet article.

Envie de marcher dans ses pas ? les inscriptions pour Girls Can Code! 2019 sont encore ouvertes !

Femmes en informatique #1 : Barbara Liskov

Barbara Liskov

Parce que c’est toujours mieux de donner des exemples quand on dit que les filles peuvent coder, on se lance dans une série de portraits de femmes qui ont brillé en informatique, à commencer par Barbara Liskov !

Connue comme l’une des premières femmes à avoir reçu un doctorat en 1968, Barbara Liskov devint rapidement une pionnière dans le milieu des nouvelles technologies.

Elle a notamment créé le CLU avec ses élèves en 1975, un langage de programmation qui pose les bases de la programmation orientée objet, avec notamment le principe de substitution de Liskov. Ses avancées dans ce nouveau genre de programmation ont contribué à l'émergence et à la prospérité de beaucoup de langages modernes et systèmes d’exploitation tels que Objective-C, Visual Basic, Java et Mac OS X.

Barbara Liskov a reçu la médaille John von Neumann en 2004 et le prix Turing en 2008 entre autres pour sa contribution aux méthodologies de programmation et son travail sur les systèmes distribués.

Merci à elle ! La description de son parcours est une traduction de son portrait dans cet article.

Si tu es collégienne ou lycéenne les inscriptions pour Girls Can Code! 2019 sont encore ouvertes !

Lancement Girls Can Code! 2019

Affiche GCC!19

Nous sommes heureux de vous annoncer le lancement de l’édition 2019 de “Girls Can Code!”. Cette année nous proposons 3 stages :

EPITA Paris, du 8 au 13 juillet 2019

EPITA Paris, du 26 au 31 août 2019

ENS Lyon, du 26 au 31 août 2019

Nous proposerons aussi à la rentrée 2019-2020 des stages plus courts “GCC! Week-end” mais les dates ne sont pas encore confirmées !

Les stages sont gratuits, sauf pour les éventuels frais de transports et d'hébergements pour se rendre au stage. Nous allons cependant proposer cette année des bourses pour couvrir ces frais, plus d’informations à venir.

Nous pouvons organiser ces stages grâce au sponsoring de Google , La fondation Blaise Pascal, BNP Paribas, l’EPITA, le Labex Milyon et l’ENS de Lyon et nous les en remercions beaucoup !

Inscrivez-vous dès maintenant, parlez-en autour de vous, et si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter !

Get updated!

Subscribe to the newsletter to get updated with the latest news.

History behind Girls Can Code!

Parity in IT

Girls Can Code! was created to promote girls to take a place in this masculine field despite stereotypes.

Learn more

Girls Can Code past editions!

The first ever Girls Can Code! edition was in 2014, therefore the 2019th edition will be the 6th.

Learn more

Prologin, an association since in 1991

The Prologin association organizes the national computer contest since 1991, and runs since 2014 the Girls Can Code! summer camps.

Learn more